Recherche

Bryan Polach

Création sept 2017 : Violences Conjuguées

Violences conjuguées, c’est l’histoire d’une résilience. 
Le parcours d’un homme, qui, confronté à ses réactions vis à vis de la violence dans son quotidien, enquête sur son enfance. ces coups dont il n’a pas de souvenirs, ce père qui ne l’est plus. 
Mais les récits de ses proches sont troués, et parfois même contradictoires. 
Alors la quête de vérité devient une quête de réconciliation.
 
Seul au plateau, le comédien incarne tour à tour cet homme, les membres de sa famille qu’il questionne, mais aussi, comme autant d’incursions venant hanter son imaginaire et le nôtre, les protagonistes de passés beaucoup plus lointains, un chevalier-viking, un paysan algérien… 
Peut-être que les traces de la violence, et les moyens de s’en libérer, sont les mêmes pour la petite et pour la grande histoire.
Création et tournée 2017-2018.
Théâtre de la Carrosserie Mesnier, La Loge, Mains d’oeuvres, Viellux, Théâtre du Luisant, Le Collectif 12 (partenariats en cours).
Avec le soutien du Théâtre Paris Vilette, du Collectif 12.
Résidence d’écriture sur l’année 2015-2016 au théâtre de Nanterre-Amandiers avec Bintou Dembélé
Pour en savoir plus, lire le dossier ICI et Journal de création ICI
Article mis en avant

2017 – Ce qu’on a de meilleur / L. Pouzerate

Création 2- 3-4 février Collectif 12 – Mantes la Jolie. 

cequonademeilleur_WEB.jpgÇa commence une nuit d’orage. Sur une route de campagne. Un homme marche. Il revient du château. Le château, c’est un squat en bordure de forêt. Un endroit qui fédère. Ce soir, l’ambiance était plus lourde que d’habitude. Il y avait bien un projet d’autoroute. Mais ce projet n’était sérieux pour personne. Sauf que maintenant les avis d’expulsions sont là. Et les bulldozers ne devraient pas traîner. Alors lui, il a eu envie de profiter de la nuit. Une voiture. Elle s’arrête. Des hommes en descendent. Ils le tabassent et le laissent sur le bord de la route. Ce qu’on a de meilleur ça commence comme ça. Ça commence mal. Tout du long il y a ça en suspend. Le sort de ce jeune militant tabassé pour s’être opposé à une autoroute. Et puis on s’organise. Ce qu’on a de meilleur, c’est l’histoire d’une résistance joyeuse. Sans romantisme ni idéalisation. C’est l’histoire de gens libres qui s’opposent à la toute puissance d’une multinationale. C’est l’histoire d’un bout d’humanité qui s’invente et qui n’a pas baissé les bras.

Distribution :

Texte et mise en scène – LUDOVIC POUZERATE
Scénographie – CAMILLE DUCHEMIN
Création Lumière – LAURENT VERGNAUD
Création son – DIDIER LEGLISE
Administration de production – DANTES PIGEARD
Assistanat à la mise en scène : Karine Sahler.

Avec :

FREDERIC FACHENA, BRYAN POLACH, STEPHANE BROULEAUX, ETIENNE PARC, ELSA HOURCADE, ANTOINE BRUGIÈRE, MELINA BOMAL

Production : Mushotoku-warai. 

La compagnie remercie tout particulièrement ses adhérents et donateurs.
Coproduction : Collectif 12 Mantes-la-Jolie 
Avec le soutien de la maison des Métallos et du Théâtre Paris-Villette 

Nov 2016 : Violences conjuguées au Centquatre

Visu-FBcouv2 (1).jpg

Nous participons au festival FRAGMENTS avec Violences conjuguées
Les 15 et 16 novembre au 104. 

La soirée commence à 19h30 au Grand Parquet
avec La timidité des Arbres, de Juliette Navis.

Réservation: 01 40 03 72 23 / resa@theatre-paris-villette.fr

 

2015-2017/ Irma la Douce – Nicolas Briançon

Au théâtre de la Porte St Martin de septembre à décembre 2015.
En tournée 2016-2017.

Nestor, un titi parisien dans toute sa splendeur, tombe fou amoureux de sa protégée, Irma. Rongé par la jalousie de savoir sa douce en galante compagnie chaque nuit, Nestor va utiliser tous les stratagèmes pour qu’Irma ne soit plus qu’à lui et rien qu’à lui, peu importe le prix à payer… Avec une équipe de 15 comédiens et un orchestre, la comédie musicale Irma La douce vous enivrera grâce à ses chansons populaires des faubourgs parisiens des années 50. Entre humour et suspens, Irma la douce est un spectacle unique en son genre, une référence !

Nous sommes passés sur France Musique avec toute l’équipe, pour réécouter l’émission : cliquez ici
france uclture 13 septembre

Une comédie musicale d’Alexandre Breffort
Mise en scène Nicolas Briançon
Assisté de Pierre-Alain Leleu
Musique Marguerite Monnot
Arrangements Gérard Daguerre

Avec Lorant DeutschMarie-Julie BaupNicole CroisilleAndy Cocq,Olivier ClaverieFabrice de la VillehervéJacques FontanelValentin Fruitier,Laurent PaoliniClaire PerotBryan PolachPierre ReggianiLoris Verrecchia,Philippe Vieux.
Décors Jacques Gabel, Costumes Michel Dussarrat, Lumières Gaëlle de Malglaive, Chorégraphies Karine Orts, Chef de chant Vincent Heden.
Basse Henri Dorina, Batterie Christian Orante, Percussions Didier Sutton, Accordéon Aurélien Noel, Piano Marc Benhamou, Guitare, Banjo, Trombone, Glockenspiel, Direction d’orchestre en alternance Jean-Luc Pagni.

 

Reprise/2016 : Dieu reconnaitra les siens – Bertrand Sinapi

Création Janvier 2015 au Théâtre Ici & Là de Mancieulles.
Reprise février 2016.

10943753_10205166843558106_3727890210636924320_n 10475338_10205168643403101_1622879492574833993_n

Lire la suite

Octobre 2015 : Ce qu’on a de meilleur – chantier de création avec Ludovic Pouzerate

Une première semaine de travail sur cette création a lieu du 28 septembre au 4 octobre 2015 au Théâtre Paris Villette avec l’équipe prévue pour la création. Cette première semaine sera l’occasion d’un premier test de l’écriture sur le plateau.

Texte et mise en scène – LUDOVIC POUZERATE Collaboration artistique – ADRIEN BEAL

Avec – FREDERIC FACHENA, BRYAN POLACH, STEPHANE BROULEAUX, ETIENNE PARC, ELSA HOURCADE, ANTOINE BRUGIÈRE, MELINA BOMAL
Et la participation de PETRA PIEDEBICHE

Scénographie et Costumes – CAMILLE DUCHEMIN Création Lumière – XAVIER LESCAT Création son et video – MAREK HAVLICEK

Lire la suite

2013 : Thibalt dans Roméo et Juliette, m. en sc. Nicolas Briançon

10514765_10153195359152137_4942895437089576090_n

10173605_10203059111346118_7780787531167440917_n

Tournée 2014 : TAG, de Karin Serres, mise en scène Anne Contensou

Création 2013, tournée 2014-2015.

Lire la suite

2013 : A Metz dans la cour du Languedoc – Pardes Rimonim et Bouche à Oreille

En 2013 j’ai participé avec la compagnie Pardès Rimonim et l’association Bouche à Oreille à Metz à un spectacle participatif mené avec les habitants de la cour du Languedoc, dans le quartier de Borny.

10491275_10203651211508252_3208235656607144781_n   10514725_10203651216308372_5690082107482968638_n

En 2014, la collaboration s’est poursuivie par un film participatif au procédé de réalisation original et qui rend hommage à l’histoire de la cour du Languedoc. Le scénario est construit à partir des témoignages des habitants de la cour, qui ont aussi participé au projet au moment de la réalisation des décors, des costumes, ainsi qu’en jouant. L’association poursuit ainsi sa volonté d’entretenir avec les habitants une relation artistique et les invite à voyager à travers le temps pour regarder l’histoire de leur lieu de vie

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑